Réuni ce 27 janvier après-midi, le comité exécutif de la FGTB Liège-Huy-Waremme a tenu à exprimer toute sa solidarité avec les travailleuses et travailleurs de FedEx.

Réuni ce 27 janvier après-midi, le comité exécutif de la FGTB Liège-Huy-Waremme a tenu à exprimer toute sa solidarité avec les travailleuses et travailleurs de FedEx.

L’entreprise américaine de transport a annoncé son intention de supprimer 671 emplois sur son site liégeois. Un tsunami social pour les travailleurs et travailleuses concerné.e.s mais aussi pour toute la région liégeoise. Des pertes d’emploi dans des entreprises dépendantes de l’activité de FedEx étant à craindre dans les prochains mois.

Pour 861 autres membres du personnel restant, FedEx envisage de réduire leur temps de travail et/ou de flexibiliser davantage leurs horaires. A prendre ou à laisser, sous-entend déjà l’entreprise.

Dans les faits, le site liégeois ne sera plus qu’une variable d’ajustement dans la stratégie du groupe qui centralise la majeure partie de ses activités sur Paris.

Le « tout au profit » et le mépris des entreprises aux bénéfices plantureux envers des hommes et des femmes qui exercent un métier pénible, de nuit, atteint ici son paroxysme.

Nous ne pouvons plus tolérer ces comportements.

La FGTB Liège-Huy-Waremme soutient et soutiendra les travailleuses et travailleurs de FedEx dans toutes les actions qu’ils jugeront nécessaires.