Certaines allocations sociales ont été augmentées le 1°janvier 2020.

C'est une bonne nouvelle à condition - ce que nous demandons instamment - que ces améliorations n'entraînent pas la perte d'autres avantages sociaux ou soient repris par la fiscalité. 

Augmentation des indeminités de chômage 

A partir du 1°janvier 2020, certaines allocations de chômage ont été augmentées. Ces augmentations font partie de l'accord que nous avonc conclu pour la liaison des allocations au bien-être.

En septembre 2019, les plafonds des allocations de chômage avaient déjà été relevés. Les minima et les forfaits ont aussi été augmentés en juillet 2019. 

  • Les allocations minimales pour le chômeur cohabitant augmentent pendant la première année de chômage. 
  • L'allocation minimale en cas de chômage temporaire est augmentée pour les cohabitants et les isolés au niveau des chefs de ménage. 
  • L'allocation maximale pour les vacances jeunes et seniors passe de 57.45 € à 58.08€ par jour. Le minimum est également augmenté.
  • Les montants des allocations d'intégration (anciennes allocations d'attente) pour les jeunes célibataires sont augmentés de 2.4%.
  • Le calcul de l'allocation de garantie de revenu (AGR) change : il n'y a plus de distinction basée sur l'indemnité horaire en fonction de la situation familiale. Cela implique un barème plus élevé pour les cohabitants et les isolés. Voir ci-dessous. 

Allocations de garantie de revenu (AGR)

Cohabitants travaillant à temps partiel : amélioration de 150%

Le gouvernement Michel avait décidé de faire une série de restrictions dans le paiement de l'allocation de garantie de revenu (AGR) pour le temps partiel involontaire en plus du saut d'index. L'AGR est le complément au salaire horaire pour les chômeurs complets qui travaillent à temps partiel avec un trop bas salaire. Le gouvernement avait décidé de moduler ce complément en fonction de la situation familiale. La FGTB s'est toujours fermement opposée à ces restrictions.

A partir du 1°janvier 2020, nous avons pu éliminer cette injustice. L'indeminité horaire sera à nouveau individualisée, donc elle sera identique quelle que soit la situation familiale. L'indemnité horaire équivaut à nouveau à 3.23€ (indexés) pour tous, alors qu'elle n'était que de 2.27€ pour une personne seule et de 1.29€ pour un partenaire cohabitant. Cela représente une augmentation de 42% pour une personne seule et de 150% pour un partenaire cohabitant. 

La FGTB est fière de ces améliorations que nous avons réalisées grâce au dailogue social.

Cliquez ici pour connaître tous les nouveaux montants