FGTB

Liège-Huy-Waremme

Actualité

Actualité suivante Actualité précédente

Mon salaire me brise le coeur ! (14/02/18)

Mon salaire me brise le coeur !

4 travailleurs sur 10 ont du mal à s'en sortir ou à joindre les 2 bouts. Il faut augmenter le salaire minimum à 14 euros/H ou 2300 euros/mois !

Ce 14 février, sur le marché de Huy, la FGTB Liège-Huy-Waremme organisait une action d'information et de sensibilisation dans le cadre de sa campagne pour un salaire minimum à 14 euros/h ou 2300 euros/mois.

Au coeur de cette action, un slogan « Mon salaire me brise le coeur » et un argumentaire en faveur de l'augmentation du salaire minimum à 14 euros/h ou 2300 euros/mois.

Parce qu'aujourd'hui, il n'est pas possible de vivre avec le salaire minimum actuel !

Quatre travailleurs sur dix ont du mal à s'en sortir ou à joindre les deux bouts.

Et ce, même si le salaire minimum belge est déjà un des plus élevé d'Europe. Est-il nécessaire de rappeler que le niveau de vie est aussi un des plus élevés d'Europe ?

Par ailleurs, contrairement à ce que certains prétendent :

La hausse du salaire minimum ne détruira pas de l'emploi. Le salaire n'est pas l'ennemi de l'économie. Il permet aussi à des travailleurs moins nantis de pouvoir consommer plus et ainsi de faire tourner la machine économique. Et donc de créer de l'emploi.

Le salaire minimum à 14 euros ne poussera pas les entreprises à la délocalisation ou au dumping social !

Dans la construction, un secteur miné par le dumping social, le salaire minimum sectoriel est déjà de 13,96 euros et le salaire moyen de 15,5 euros. Les entreprises qui sous-traitent avec des travailleurs étrangers doivent légalement les payer aux même salaires que les travailleurs belges, ce qu'elles ne font généralement pas. Ce n'est donc pas l'augmentation du salaire minimum à 14 euros qui va accroitre le dumping social.

Enfin, la FGTB Liège-Huy-Waremme rappelle que grâce au travail des salariés, les sociétés belges versent chaque année à leurs actionnaires... 14 milliards de dividendes !

Largement de quoi augmenter le salaire minimum à 14 euros/h ou 2300 euros/mois sans ruiner personne.