FGTB

Liège-Huy-Waremme

Travail au noir

Que signifie « travailler en noir » ?

Le travail au noir est l’activité exercée par un travailleur sans faire l’objet d’une déclaration aux administrations sociales (ONSS, ONVA…) et fiscales (services compétents en matière de précompte professionnel). La personne se livrant à ce type d’activité  est communément appelé un travailleur clandestin.

Travailler en noir, c’est frauder.

Quels sont les exemples courants ?

Que risques-tu si tu travailles « en noir » ?

En tant que travailleur :

Si les contrôleurs s’en aperçoivent, tu ne subiras aucune sanction administrative ni pénale.

Par contre, tu perds tes droits et ta couverture sociale

En tant que chomeur :

Comme pour le travailleur, tu perdras ta couverture sociale, et en plus tu seras sanctionné par l’ONEM :

En tant qu'étranger:

Si tu ne disposes pas de titre de séjour, tu risques l'expulsion vers ton pays d'origine. Dans d'autres cas, tu subis les mêmes risques qu'un travailleur belge.

Que risque un employeur qui engage un travailleur en noir?

Les employeurs qui commettent des infractions à la législation sociale sont sanctionnés par de lourdes amendes.