FGTB

Liège-Huy-Waremme

Service disponibilité

Le Plan de contrôle de la disponibilité des chômeurs dit Plan Vandenbroucke du nom du ministre qui l’a imposé touche déjà près de 100 000 chômeurs. En application depuis juillet 2004, cette loi exige de tous les chômeurs complets indemnisés qu’ils prouvent une recherche active sur le marché de l’emploi. Les sanctions, allant de 4 mois de suspension à l’exclusion définitive du droit aux allocations de chômage, tombent lorsque le chômeur complet ne remplit pas les clauses du « contrat » qu’il a signé avec l’ONEM.

Dans ce cadre, et parce qu’elle s’oppose à ce plan de contrôle, la FGTB Liège-Huy-Waremme a créé en juin 2004 son service d’accompagnement et de défense. Le Service Disponibilité est composé, en janvier 2006, de 9 accompagnateurs syndicaux.

Leurs tâches sont multiples et constituent une suite logique d’activités : de la lettre d’information envoyée à tous les affiliés susceptibles d’être convoqués, à la défense des dossiers sur le terrain. Les missions du service s’étalent donc sur tous les aspects de l’accompagnement : séances d’information collective dans un premier temps ; entretiens individuels dont le but est de préparer les affiliés ainsi que leur dossier ; accompagnement – défense à l’ONEM lors de l’entretien proprement dit. Ensuite un suivi est assuré par rapport à la bonne exécution des contrats.