FGTB

Liège-Huy-Waremme

Travail à temps partiel

Vous n'avez pas de travail et on vous propose un emploi à temps partiel

Pour conserver vos droits au chômage dans l’avenir, signalez au FOREM que vous restez demandeur d’emploi à temps plein. Cette formalité est très importante.

Ensuite, déclarez à votre organisme de paiement  FGTB que vous allez travailler à temps partiel. Le service chômage FGTB fera les calculs et vous dira si oui ou non, vous avez droit à un complément chômage (Allocation de Garantie de Revenus - AGR).

Vous travaillez à temps partiel et on vous propose un temps plein

Si vous changez d’employeur, vous devez respecter les règles de préavis chez votre employeur actuel. Assurez-vous de rester au moins 4 semaines au service du futur employeur pour ne pas perdre vos droits au chômage. Consultez votre syndicat FGTB si vous vous posez d’autres questions.

Vous travaillez à temps partiel et on vous propose un deuxième contrat à temps partiel

Cela vous permet de compléter votre horaire et d’augmenter vos revenus. Déclarez votre nouvelle situation au FOREM et à votre organisme de paiement FGTB.

Vous souhaitez réduire votre temps de travail

Si vous réduisez volontairement votre temps de travail, vous risquez de perdre votre droit aux allocations de chômage. Renseignez-vous auprès de la FGTB car plusieurs cas de figure sont possibles.

Dans tous les cas, avant de signer le nouveau contrat de travail, vérifiez qu’il est respectueux de vos droits et qu’il s’agit d’un emploi convenable.

Des constats très concrets aux revendications politiques, nous brossons le portrait du temps partiel dans une brochure intitulée Temps partiel. Entre solution et désillusion. Analyses et perspectives.